Algorithmes et ponctuation

Tôt ce matin, j'ai lu l'article de la BBC intitulé "Coding error spotted in Tim Berners-Lee NFT sale" qui décrit une erreur de code source repérée dans une vidéo de présentation de Tim Berners-Lee.

Il y est fait mention des éléments suivants :

"The researcher who spotted the error said it looked like "a simple mistake".
Mikko Hypponen, from security company F Secure, said the symbols "<" and ">" had been translated into HyperText Markup Language (HTML) as "&lt; &gt;".
This was a tactic sometimes used deliberately to protect code - known as "escaping" - but in this case it appeared to have been done in error."

Ça n'est pas sans me rappeler ma surprise lorsque j'avais découvert des doubles points dans le texte de mon mémoire, partagé en ligne dans différentes versions au fil du temps. J'en avais parlés dans mon billet "Noloops et 7ième sens".

Extrait mémoire version numérique via blogue podemus

Ces doubles points n'apparaissent pas dans le document d'origine (voir cet exemple tiré de la version papier - ne pas tenir du changement d'incrémentation liée à la présentation numérique du document)

Extrait Mémoire version papier


Les problèmes de ponctuation étaient ici sans doute due à la transformation du texte initial que les algorithmes faisaient subir, à l'époque, à un document Word (version initiale du mémoire) qu'on installait sur un blog de la plateforme Podemus. Ça n'était pas intentionnel. L'erreur de ponctuation était sans doute dans ce cas induite par le traitement algorithmique du texte...Elle a été corrigée depuis https://twitter.com/FlorenceMeichel/status/654503012946309120

Pensée et questionnement du moment : Lorsqu'il s'agit d'une stratégie algorithmique pour protéger les codes (comme semble le suggérer le billet de la BBC), que deviennent ces codes si ces traitements décrédibilisent leurs auteurs ou leurs auteures ?

Commentaires